Imprimer
Affichages : 273

Outre leur participation au réseau écologique, les agriculteurs du Réseau des Muverans s’engagent dans un projet de qualité du paysage. Les projets de qualité du paysage soutiennent les agriculteurs dans leur travail pour le maintien, l’encouragement et la valorisation des paysages cultivés. Ces derniers aident à générer de la valeur ajoutée qui profite à toute une région.

 

Les projets de qualité des paysages (QP) sont une autre des mesures qui visent à remplir une partie du mandat constitutionnel de l’agriculteur suisse, à savoir : l’entretien du paysage rural. Ils visent la préservation, l’encouragement et le développement de paysages attrayants qui permettent de tenir compte de besoins régionaux et de valeurs culturelles liées au paysage tels que le maintien des pâturages boisés, l'entretien de châtaigneraies ou la promotion de la culture des champs dans les régions de montagne.[4]

Le canton de Vaud a défini, en collaboration avec la base agricole, un certain nombre de mesures et d’objectifs pour la région des Alpes vaudoises. Ce concept, qui a été approuvé par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), compte plus de 30 mesures. Par exemple, l’exploitation de surfaces difficiles à entretenir, la remise en exploitation de terrains embuissonnés, le maintien ou la création de tas d’épierrage, entretenir des murs en pierres sèches, rendre visible le patrimoine rural et régional, entretenir des prairies et pâturages fleuris, encourager la plantation et l’entretien d’arbres isolés et de fruitiers haute-tige, etc.

[4] Source : OFAG 2016.